Chittorgarh, forteresse, citadelle et princesse

Chittorgarh, forteresse, citadelle et princesse

8 avril 2019 0 Par Guillaume

J4 : Chittorgarh

31/03/2019

Arrivée par le train à 8h depuis Udaipur (départ à 6h) pour quelques roupies, nous déposons nos gros sacs au cloakroom situé à l’ouest du quai. C’est notre premier train et notre réservation depuis la France semble avoir fonctionné. Le trajet est aussi l’occasion de voir beaucoup de gens faire leur besoins face au train qui passe…

Plusieurs tuktuks nous proposent la visite de la forteresse Mewar. Chittorgarh était d’ailleurs l’ancienne capitale Mewar avant le déplacement à Udaipur. Après un chai, les négociations se passent bien (500r pour la visite et le retour à la gare). Le trajet est long et le tuktuk grimpe péniblement la colline sur laquelle se trouve la forteresse. La circulation est hasardeuse comme d’habitude. L’entrée est passée de 200r à 600r par personne. Auxquels il faut ajouter 30r de tuktuk. L’ensemble du site domine la nouvelle ville.

Le premier arrêt est une citadelle en ruine. Les façades et les dômes laissent imaginer la beauté d’antan.

La vue sur la ville est jolie.

Nous continuons avec un temple jaïn (comme celui de Ranakpur), un temple hindouiste puis une zone assez vaste avec une tour et plusieurs temples.

Il y a beaucoup d’indiens qui nous demandent de faire des selfies. De nombreux singes accoutumés à la présence humaine rôdent dans le parc.

Un peu plus loin, le tuktuk nous laisse devant un temple avec beaucoup beaucoup de gens. On retire les chaussures et on suit le flux. En entrant dans le temple, les gens sonnent une petite cloche. Les gens se mettent à crier tandis que des prêtres donnent des sacs. Nous parvenons à nous extirper pas très à l’aise. Des enfants mendiants nous repèrent en bas du temple. C’est slumdog millionnaire.

Le dernier palais est très modeste. Il s’agit de celui de la princesse Padmini qui s’immola par le feu plutôt que de se rendre lors de la prise de la forteresse.

Nous terminons la visite par une tour et un temple jaïn. La tour est plus petite et le temple est modeste. En conséquence, peu d’indiens et un peu d’ombre pour déjeuner quelques fruits tropicaux. Un homme de la sécurité en bleu s’approche mais ne nous dit rien. Nous ne sommes pas dans le temple. Nous pouvons manger tranquillement face aux lauriers en fleurs.

Pour en savoir plus sur Chittorgarh : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chittorgarh

Il est 13h lorsque nous descendons avec notre tuktuk. Il fait très chaud. Nous retrouvons notre chai du petit déjeuner et restons le plus longtemps possible car les autres échoppes ne sont pas très accueillantes.

Le train arrivera avec une heure de retard. Nous découvrirons des emplois que nous ne connaissions pas comme vendeur de fermetures Éclairs et chasseuse de vache dans la gare.