Surprises de Borgarfjörður eystri

Surprises de Borgarfjörður eystri

19 juin 2016 0 Par Guillaume

J9 : Surprises de Borgarfjörður eystri

Nous quittons Berunes dans une purée de pois. Dommage, j’aurai bien fait quelques photos de ce superbe fjord. Nous continuons vers le nord. Les nuages se lèvent dans le fjord un peu plus au nord. Le temps d’une petite marche matinale 🙂

Une pause rapide à Egilstadur pour ravitailler et nous partons au Nord Est pour Borgar. Cette zone est réputée pour son isolement et sa colonie de macareux.

 

La route/piste est superbe. Des champs bien verts avec la rivière bleue qui serpente dans la vallée entourée de hautes montagnes enneigées de chaque coté. Le tout sous un beau soleil 🙂

On recharge les batteries

Peu avant la mer, la route monte vers l’Est et nous passons un col offrant un très beau panorama.

De l’autre coté, il fait un peu plus gris. La piste longe ensuite la cote avant d’arriver à Borgar.

Après un tour rapide dans ce village charmant, nous continuons jusqu’à la fin de la route et nous arrêtons à la zone d’observation ornithologique Borgarfjarðarhöfn. A peine sorti de la voiture, nous sommes transformés en bisounours mouillé face à la colonie de macareux.

Pendant 2h, nous et nos appareils photos affronterons la pluie et le vent pour observer, se moquer et s’attendrir devant ces oiseaux étranges. Nous aurons le sentiment qu’ils volent avec imprécision et maladroitesse. Les atterrissages sur terre nous ont bien fait rigoler. Leur démarche aussi.

         

Leurs yeux dégagent une expression de tristesse à laquelle il est difficile de ne pas être sensible.

Nous parvenons à partir sans individu :'( Il pleut mais on va grimper (pour voir). Nous nous garons au sud de l’aérodrome et trouvons un sentier de chevaux ou de chèvre que nous empruntons jusqu’au une zone très enneigée en pleine fonte qui nous obligera à faire demi-tour.

Les chevaux islandais sont cools et branchés

Devise familiale : Allons voir peu plus haut pour voir si ça passe

Petits bateaux !

   

Pour parfumer le village

Nous atterrissons à l’Alfacafé. L’accueil est top. La bière est bonne. Le repas, une soupe de poisson épicée est absolument divine ! Un bel endroit dans lequel nous nous attarderons.

De retour vers notre hébergement plus à l’Ouest, le soleil passera entre les nuages et la mer pour coloré les nuages et les montagnes. Le moment sera vraiment magique.

 

Mme Prudence note que la voiture ne sent pas bon et qu’elle fait un bruit. Le réservoir d’huile est vide… On traitera demain. Allons rêver des macareux.

Une autre source d’information si vous allez dans ce coin : https://www.voyage-islande.fr/les-alentours-de-bakkagerdi-art-169.html