Randonnée dans Horton Plains National Park

Randonnée dans Horton Plains National Park

28 mai 2017 0 Par Guillaume

J6, J7 : 23, 24 Février 2017

Au retour de notre safari dans Uda Walawee et un petit déjeuner, nous avons repris le bus sur la route principale en direction de Ratnapura. Nous avons fait un changement de bus dans le village de Pelmadulla. Le lieu n’est pas très beau mais les gens étaient très avenants et souriants envers nous.

Après 30-40 min d’attente, le bus suivant arrive. Nous sommes assis pour ce premier trajet en montagne jusqu’à Haputale. Le bus nous dépose dans cette ville-col qui fait le lien entre les plaines arides du sud du Sri Lanka et cette zone montagneuse fameuse pour ces champs de théiers.

Notre hôte de la guesthouse White Home viendra nous chercher en tuk tuk pour nous emmener chez lui sur la route de Horton Plains, des théiers un peu partout.

Après un thé de bienvenue, nous partons à pied jusqu’au Adisham Bungalow. Nous croisons un peu de vie sauvage (Junglefowl, singes) et surtout beaucoup d’écoliers en suivant la route puis le sentier.

Le repas du soir n’est pas fou. La chambre ne l’est pas non plus, il fait plus frais et c’est plus humide. Nous arrangeons notre trajet pour Horton Plains le lendemain. Le parc national d’Horton Plains est présenté comme un must du Sri Lanka que l’on peut faire depuis Haputale ou Nuwara Eliya.

Plusieurs randonnées à faire à Horton Plains

Le départ est à 5h du matin. Il y a 1h de trajet en tuk tuk, notre conducteur attendra 3h sur place (3000rs).

Nous arrivons pour l’ouverture du parc. Il y a déja du monde ! Il fait frais sur le trajet et la route est en mauvais état. Nous apprécions le stop avec les première lueur du jour. Quelques cerfs broutent tranquillement.

Les frais d’entrée pour ce parc sont exorbitants (>30€). Nous choisissons le sentier par défaut. Nos sacs sont fouillés à la recherche d’emballage plastique qui sont remplacés par des sacs en cartons. Cartons que nous retrouverons au bord du sentier plus loin dans le parc.

Nous dépassons à la hâte le contenu d’un bus de touriste. Le soleil se lève doucement mais le chemin reste silencieux.

Les paysage sont assez surprenant avec une zone de plaine et une zone d’arbre dès qu’on s’élève.

Sur ce sentier, il y a 3 points d’intérêt :

  • Le little end of world
  • Le end of world
  • Les bakers falls

Pour les 2 premiers il s’agit d’une vue en haut d’une falaise vers les plaines du sud. On voit le réservoir de Uda Walawee. La lumière du matin dessine les vallées au loin. C’est joli.

En contrebas, des fermes et des plantations de thé.

Plus tard sur le sentier, nous nous posons au bord d’un ruisseau à l’écart des nombreux visiteurs. Nous verrons quelques oiseaux dont un jaune vert assez craintif.

Bakers falls

Le retour en tuk tuk est superbe. La route passe dans une forêt. Nous découvrons des arbres ressemblant à des séquoias puis des potager en étage et enfin des théiers.

Le parc d’Horton Plains ne nous a pas franchement emballé. Les paysages ne sont pas vraiment exceptionnels, les points d’intérêt non plus, la vie sauvage est rare, le site est très très fréquenté et le tarif d’entrée est très élevé. Si nous devions y retourner, nous ferions certainement l’ascension du Kiri à la journée.

Pied Bushchat