Belles rencontres à Polhena

J3, J4 : 20, 21 Février 2017

Nous marchons 500 metres à pied depuis l’arrêt de bus de Polhena sur la route principale. Notre hébergement pour le soir s’appelle sunny Lanka guesthouse.

Amare, l’hôte, est agréable. L’ambiance a l’air assez relax. Nous partons pour la plage. Il s’agit d’une petite plage fréquentée par les locaux à l’Est et les touristes regroupés à l’Ouest (zone d’ombre ?) .

Nous nous installons à l’Est pour avoir plus d’espace. Les locaux nous confirment que le bikini est accepté et ne choquera personne. Les cingalaises se baignent habillées.

Masque tubas, allons voir ce que cette eau indienne claire et chaude contient…

Un caillou à 10 mètres de la plage et moins de 1m50 de profondeur est le repère de beau poissons jaune + de nombreux plus petits. Je continue ma ballade sans grande surprise. La luminosité n’est pas vraiment top.

Le ciel se couvre et quelques gouttes tombent, nous reviendront le lendemain.

De nombreux hébergements de standing variés longent la côte. Nous prendrons un vert dans une gargotte fréquentée par des locaux mais pour les touristes. Le serveur nous propose une bière avant même que nous soyons assis, il part ensuite en moto. Nous sommes surpris.

Le repas servit par Amare à la guesthouse est un noodle fish curry. Correct et copieux. Les plages de Polhena accueille des tortues pondeuses. Nous partons avec nos lampes rouges mais n’en croiserons pas ce soir.

Au matin, le temps est superbe. Après un bon petit déjeuner, nous retournons sur la plage. Il n’y a quasiment personne. Je nage vers l’Ouest avec mes palmes, mon masque et mon tubas. Je rencontre quelques poissons. C’est pas fou. Au moment de rentrer, au dessus d’une zone sableuse, une énorme tortue apparait dans l’eau trouble à quelques mètres de moi. Je n’en reviens pas…

Premier gros coup de cœur de notre voyage, nous n’imaginions pas passer la matinée à nager avec des tortues en étant si proche de la plage. Bien sur, il ne faut pas les toucher. Les regarder se déplacer, les entendre respirer hors de l’eau et les voir manger est une sublime expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *