Puerto Jimenez, porte d’entrée du Corcovado

Résumé :

J8 – 22 mars : Trajet entre Uvita et Puerto Jimenez

J9 – 23 mars : Départ à l’aube pour Carate en minibus, ballade jusqu’à la Sirena

J10 – 24 mars : Multiples randonnées autour de la Sirena pour découvrir la faune et la flore

J11 – 25 mars : Départ à l’aube pour Carate puis minibus jusqu’à Puerto Jimenez

En détail :

Sur la route entre Uvita et Puerto Jimenez :

Avant de prendre la direction Corcovado à Chacarita, de nombreux champs bananiers bordent la route.

La route qui mène à Puerto Jimenez est correcte. Elle traverse des moyennes montagnes et des villages offrant des superbes panoramas sur le Golfo Dulce. La végétation est très luxuriante.

Corcovado-1
Golfo dulce

La ville :

Puerto Jimenez est un village charmant assez rustique. On trouve un aéroport (pour petit avion), un port, des agences de location, des restaurants et des bars. Le village vit majoritairement grâce au tourisme. Au bout de la rue principale (une grande piste de terre) se trouve un grand magasin, utile pour faire des courses en préparation du trek (si vous n’avez pas réservé vos repas à La Sirena).

L’hébergement : Jimenez Cabinas

Cabinas agréable mais préférez celles qui sont coté piscine (un peu plus chères) et qui ont une terrasse. Les moins chers sont vraiment exigües. L’accueil est sympathique. Vous pouvez laisser vos sacs le temps du trek à Corcovado. En bonus, des kayaks sont disponibles pour une ballade sur le Golfo Dulce.

Corcovado-255

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *