Dans la jungle d’altitude de Monteverde

Résumé :

J1 : Briefing avec TCR – Récupération de la location – Accès depuis Alajuela (route payante jusqu’à l’océan Pacifique puis piste depuis Rancho Grande) – Détente chez notre hôte.

J2 : Visite du Parc Curi Cancha avec le guide Danillo (et 7 américains) – Grande ballade dans Curi Cancha (sans guide et seul) – Nightwalk Kinkajou.

J3 : Ballade à cheval avec Jean-Pierre (contact de TCR) – Route pour Bijagua via Tilaran.

En détail :

image
Sur la route depuis Rancho Grande

Ville et alentour :

La zone autour de Monteverde est très verdoyante et humide, une véritable jungle de montagne. La vue sur Nicoya (beaucoup plus sec) est chouette. Lors de notre passage, il y avait de la brume dans les arbres et une micro-pluie (mode Bretagne) appelée pelo gato (poil de chat) avec un gros soleil ce qui déclenche quelques arcs en ciel. Les températures sont fraîches le soir (on supporte un t-shirt manche longue) et agréable en journée.

image
Pelo gato et Mot mot

La ville de Monteverde est un hameau pas très grand avec plusieurs routes qui rejoignent un centre (en triangle) ou on trouve l’activité du coin (Supermarché, resto, auberge de jeunesse et tour guide). Si vous avez un véhicule éloignez vous pour plus de quiétude (à mon avis). Les véhicules sont très bruyants.

Herbergement : Belcruz B&B

image
Après 3-4h de route depuis Alajuela, une bonne terrasse 🙂

Accueil fabuleux par Randall. Très bons conseils. Habitations avec superbe vue sur un vallée. Petit déjeuner génial et copieux. Le jardin est fleuri et il y a un petit sentier dans lequel nous avons vu notre premier paresseux. On peut facilement voir des colibris et d’autres oiseaux (toucanets). Randall parle anglais, un peu francais et aide les voyageurs a parler espagnol ;). Il peut vous réserver vos activités si besoin.

image
Lever de soleil chez notre hote
image
Un toucanet curieux

Parc : Curi Cancha

Le parcourt avec le guide est sur une partie limitée du parc. Il ne faut pas hésiter à refaire les chemins après pour découvrir la foret humide. Le parc dispose de belles clairières pour observer les oiseaux. Il y a quelques groupes mais on se marche pas dessus. Il y a aussi plusieurs chemins différents. Le guide a une jumelle sur laquelle il prend des photos avec les téléphones.

Guide : Danillo (contact de Melvin avec qui nous aurions du faire cette visite). Très satisfait.

Animaux : Blue head mot mot, quetzal, coati, agouti, singes capucins, colibris, blue morpho, tarentule, campyloptere violet, paresseux, toucanets, écureuil, Gavilan gris faucon, Black guan /pava negra

image
Un groupe de singe capucin que nous croiserons sur le sentier à Curi Cancha
image
Un quetzal mâle
image
Un quetzal femelle
image
Un agouti

image

Night walk : Kinkajou

Nous avons pas été très convaincu par cette night walk. Plusieurs groupes de 10-15 personnes pendant 2h sur un espace vraiment limité. Les bus de touriste affluent. Les guides sont connectés par talkie walkie pour localiser les animaux. Vous avez de bonnes chances de voir des animaux en faisant cette activité mais le ressenti est mauvais. Il y a peu de temps pour voir les animaux et prendre les informations associées avant de laisser la place au groupe suivant qui arrive en courant avant que l’animal disparaisse. Si vous faites Corcovado, évitez cette activité.

Néanmoins nous avons vu : paresseux, olingo, eyelash pit viper, toucans endormis, tarentule, coati, grenouille

Cheval avec Jean-Pierre (contact de TCR)

Belle ballade sur un parcourt avec de belles vues sur Nicoya et les volcans (on voit Rincon si c’est dégagé). Les chevaux étaient plutôt cools. JP a un regard plutôt intéressant sur la société Costa Ricaine et plein d’histoire 🙂

image
La vue sur Nicoya (bien sec)

Le trajet de Monteverde à Bijagua via Tilaran :

Ce trajet n’était pas indiqué dans notre GPS. Nous avons suivi la carte routière que nous avons acheté à TCR lors du briefing. Je décompose cette piste en 3-4 zones :

  • Au début du trajet, des lacets pour quitter Monteverde
  • Ensuite, des paysages très verts avec des champs et des vaches qui pourraient faire penser à la Normandie. Dans cette partie là, autour des éoliennes, on a une belle vue sur le volcan Arenal et le lac.
  • Enfin, si vous trouvez la piste (car elle n’est pas indiquée), on trouve une zone assez aride avec des rochers noirs au milieu des champs. Vous croiserez plein de lézard entre des fermes isolées. Cette piste (927 à partir de Tierras Morenas) avec le soleil descendant et la vue sur le volcan Tenorio et Miravailles est vraiment superbe.

image
Une fresque à Tilaran
image
Cette photo n’a pas été prise en France mais entre Monteverde et Tilaran
image
Le volcan Arenal (dans une propriété privée)
image
Les abords du lac Arenal
image
Quelques bus à Tilaran

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *