Tag Archives: rencontre

Sur l’ilot Maitre avec les tricots rayés

Jour 8 : Ilot Maitre

Date : 28 septembre 2012

Lieu : Ilot Maitre

Transcription enrichie et adaptée :

Dernier jour de ce long séjour composé de 18 jours en Australie et de 8 jours en Nouvelle Calédonie.

Mon ami m’a conseillé d’aller sur un ilot car sur un ilot, il n’y a rien à faire ce qui semble bien pour un dernier jour de vacances (et avant 35h de transport retour).

Les cases montées sur un parking de Nouméa

Après m’être un peu baladé dans Nouméa, j’ai pris un aller-retour pour l’ilot Maitre facilement accessible depuis Nouméa. Les dauphins nous accompagneront une partie du trajet 🙂

Direction l’ilot

L’accueil sur l’ilot depuis le ponton est un peu spectaculaire. Un resort genre suite jeunes mariés occupe l’endroit. Il y a un bar dans la piscine. Je ne regarde aucun tarif mais comptez 550€/nuit pour le bungalow dans le lagon avec le petit déjeuner.

8)
Les bungalows

En faisant le tour de l’ilot, j’ai rencontré un couple d’allemand ramassant des coquillages. Un coquillage chouette qu’ils utilisent pour de l’art.

Quelle est la différence entre une ile et un ilot. Je propose une définition : Pour faire le tour, il faut moins de 10 min à pied.

La grande plage et les montagnes au dessus de Nouméa

Je terminerai ma journée à dormir sur la plage entouré de tricots rayés. Ce sont des serpents cools mais qui te tuent en 8 secondes.

Le tricot rayé

J’ai beaucoup apprécié ce détour en Nouvelle Calédonie. J’espère revenir pour faire Lifou, Maré, Hienghène et le sud.

Le cout de la vie est élevé. Ça fait des vacances onéreuses mais c’est sublime et inoubliable. (même en hiver)

La population est adorable. Sur l’Ile des Pins, c’est génial.

Le billet d’avion est cher (Aircalin). Un AR en Octobre 2014 pris aujourd’hui (Fevrier 2014) coute 1500€.

Pour le logement, il est possible de faire un peu de camping pour réduire les frais.

Pour le travail, il semble qu’il y ait pas mal d’emplois qualifiés à saisir. Les emplois non qualifiés sont en priorité réservés aux kanaks.

Ébloui par l’Ile des Pins

Difficile d’être plus tranquille…

Je vous souhaite de faire de beau voyage et de les partager avec vos proches.

A bientôt.

La Cote Est Kanak

Jour 5 : Thio

Date : 25 septembre 2012

Lieu : Thio

Transcription enrichie et adaptée :

La traversé de la Calédonie Ouest en Est vous rappelle les Pyrénées. Les lacets s’enchainent sur une route de qualité discutable. On fait la différence avec la route de la Cote Ouest. Arrivée à 20h dans notre camping, vers le sud après avoir dépassé Thio, il fait bien nuit. Nous préparons un bon barbecue au feu de bois et partageons quelques verres avec des voisins.

Attention à ne pas vous installer sous des cocotiers (surtout s’il y a du vent).

La vue depuis ma tente en me réveillant

Le réveil se fait tôt avec le soleil en plein milieu de la baie. Immédiatement, je me dirige dans l’eau. Il parait qu’un Dugong s’y trouve et qu’on peut l’approcher 🙂

Ensuite,nous continuons sur quelques kilomètres la route/piste vers le sud. La cote est superbe mais les plages semblent beaucoup moins accessibles. Ca semble plus sauvage. La route que nous empruntons se termine. Le contraste entre les Cotes Ouest et Est est saisissant.

La Cote Est
De la roche rouge et des paysages sublimes

En repartant, nous passons devant le warf de Thio. L’exploitation à ciel ouvert du Nickel en Nouvelle Calédonie est visible dans les montagnes. Le Nickel est une des principales sources de revenu de la Calédonie. La présence de ce warf et l’exploitation du Nickel sont surement une des raisons pour lesquelles une route traverse les montagnes…

Le warf de Thio

Prochaine étape : Ouvéa, sauvage et accueillante