Tag Archives: Loyauté

Ouvéa, “l’île la plus proche du Paradis”

Jour 7 : Ouvéa

Date : 27 septembre 2012

Lieu :

Ouvea

Transcription enrichie et adaptée :

Le temps s’est arrêté.

Hier soir, après avoir pris le temps de regarder le coucher de soleil, je me suis fait quelques copains au camping.

Coucher de soleil

Après le repas, Pierre du camping chez Didice nous on a emmené au Nakamal. Dans un Nakamal, on partage des bocks de kava. Une boisson du Vanuatu qui a le gout de boue et qui anesthésie le palais. Un endroit vraiment sympa, de bonnes rencontres et de bonnes discussions avec les kanaks qui étaient sur place.

Ensuite, la nuit a été très fraiche mais là à 7-8h… je vous laisse voir.

Seul

Depuis le pont qui mene à la prequ’ile de Mouli, on peut voir des raies manta et des tortues

Une raie manta dans l’eau transparente

En face du pont, il peut y avoir un banc de sable qui se forme en fonction de la marée et du vent. Les jeunes vont y jouer au foot d’après ce qu’on m’a dit.

Banc de sable accessible aisément à la nage

En face, les pléiades sud sont des ilots accessibles en bateau dans le cadre de ballade à la journée pour faire de la plongée par exemple. Ce sont des bords du cratère qui sont au-dessus de l’eau.

Un pécheur à l’épervier. La méthode me semble peu efficace. ça demande du temps, une bonne vue et de la patience. Il faut repérer les poissons à 3-4 m du bord de la plage puis bien lancer son filet. Les poids entrainent le filet au fond qui piège les poissons. Je n’ai vu aucun pécheur prendre un truc avec ça même si on m’a dit que ça marchait.

La pêche à l’épervier

Ca me semble plutôt agréable de pratiquer la pèche en Nouvelle Calédonie. C’est pas la Manche, c’est pas la France métropolitaine.

La méthode plus classique dans nos contrées

Il n’y a pas grand-chose à faire sur l’ile mais on peut pratiquer de nombreux loisirs. Je serai curieux de savoir au bout de combien de temps on se lasse de l’« île la plus proche du Paradis »(http://www.iles-loyaute.com/Ouvea). C’est l’hiver maintenant.

Après une matinée de photo, de baignade, de plongeon du pont, de bronzette… je rejoins un groupe de touriste et le guide pour faire un tour aux falaises de Lekiny. L’accès n’est pas possible sans guide.

Falaises de Lekiny

 Alors que le relief de l’ile est plutôt faible, ces falaises sont assez étonnantes. Elles sont visiblement issues de la sédimentation de corail.

Un trou entre 2 falaises

Un peu de PMT nous permettra de voir des requins et de constater que la baie est ravagée par les palmes des touristes. Les vagues me pousseront sur plusieurs dizaines de mètre en direction du pont de la presqu’ile.

Le pont

Suite à cette visite, je continuerai mon après-midi à l’extrême sud de l’ile. On m’y a conseillé les beaux coraux visibles aisément en PMT. Le courant fort me dissuadera d’aller voir.

Depuis le sud

Au retour, je prends en stop un couple de plongeur qui me montre les vidéos étonnantes de leurs plongées aux pléiades avec les baleines.

Mon passage sur Ouvéa se terminera dans l’eau turquoise jusqu’à la dernière seconde avant mon avion. Je reviendrai !

Sensation garantie

Ouvéa, sauvage et accueillante

Jour 6 : Ouvéa

Date : 26 septembre 2012

Lieu : Baie d’Ohnyot

Transcription enrichie et adaptée :

Ouvéa est une des iles des loyautés située au Nord-Est de la Nouvelle Calédonie.

[…]

C’est assez sauvage notamment à cause d’évènements qui se sont passés en 1989. Sur le sujet, je vous conseille :

– le film L’Ordre et la Morale de Mathieu Kassovitz

– L’émission Rendez-vous avec X sur France Inter du7 janvier 2012 intitulé 1988, la grotte d’Ouvéa

L’Ile est très peu touristique malgré son potentiel. Du coup, je suis tranquille. J’ai rencontré 2 français qui suivent le même parcours. Ouvéa, c’est un seule route avec des toutes petites routes perpendiculaires.

Sur le chemin, quelques cases

Dès mon arrivée à l’aéroport, j’ai eu la chance de louer le dernier véhicule disponible chez Julio Location. Le contact s’est très bien fait. Je vous conseille de réserver votre véhicule à plusieurs et avant votre arrivée. Si vous restez longtemps, optez pour le stop. En revanche, le vélo me semble une mauvaise idée.

Sur la route, on rencontre de nombreuses églises.
Dans les trous d’eau, les poissons semblent nager dans l’air.

J’ai commencé ma journée par faire les 2 trous d’eau dont celui qui contient des tortues qui est sympa et pas facile à trouver. Il faut demander aux gens que vous croiserez sur le trajet 🙂

Ma table de pique-nique

Je suis le plus à l’Est possible. La route s’arrête quelques mètres plus loin. En face, l’océan Pacifique. De l’autre coté, c’est le cratère d’Ouvéa.

Les pleyades

C’est paradisiaque. Il n’y a personne. Sous l’eau, c’est plein de poissons multicolores.

Coucher de soleil

Incroyable endroit.

Ce soir, je dors au gite chez Didice. Il faut réserver le matin pour le soir ou appeler. L’accueil est vraiment agréable.

En terme d’alimentation, il faut prévoir de la nourriture et de l’eau de Nouméa. Il n’y a pas beaucoup de magasin et c’est souvent fermé.

Avant de venir, pensez à réserver 2 visites fameuses de l’ile :

– Les falaises de Lekiny

– Les requins avec Antoine