Randonnée à Thorsmork

J14 : Randonnée à Thorsmork

Venir à Thorsmork compte tenu de notre itinéraire peut paraitre un choix étrange. En réalité, nous sommes venus car nous n’avons pas pu annuler cet hébergement lorsque le plan A de notre voyage est tombé à l’eau. Le plan A consistait à faire les 5 jours de randonnées du Landmannalaugar la deuxième semaine.

Le bus quitte Seljalandsfoss vers 10h40. Nous y avons laissé la voiture. La piste fait 30 km dans une vallée très large qui a certainement été créé par une débâcle glacière. Nous passons quelques gués avec des voitures vides à proximité. Le bus fait un arrêt de 5 min au pied de Eyafjalajokull et une des langues glacières. C’est bouché.

Le dernier gué avant notre hébergement, Volcano Huts, est vraiment balaise. La cabane/hutte contient l’essentiel pour 5 personnes, petite cuisine, peu d’espace, nous y resterons assez peu. Nous partons sur un point de vue accessible via une montée courte et assez belle. Les nuages se lèvent, le paysage se dévoile avec les couleurs.

Ce point de vue nous permet d’appréhender un peu mieux les 2 vallées qui se rejoignent. Côté sud, nous distinguons les 2 volcans et leur glaciers. Côté nord, nous imaginons le Landmannalaugar et le sentier qui se perd dans les sommets.

Nous descendons jusqu’au refuge orange, en bas à gauche sur la photo.

Il y a beaucoup de gens. Bien que le lieu soit isolé, de nombreuses personnes viennent pour la journée en bus. La randonnée continue derrière le refuge en montant sur une crête avec plein de fleurs.

Le ciel devient menaçant. Nous rentrons à notre cabane et profitons du bains chaud et du sauna.

Les chevaux sortent du champ pour la soirée. Leur course est vraiment caractéristique.

Randonnée dans le parc de Skaftafell

J5 : Randonnée dans le parc de Skaftafell

Il faisait beau hier en fin de journée et durant la nuit, l’aube, le crépuscule bref. Mais ce sera bien nuageux ce matin.

Nous avons 3 journées à répartir depuis cet hébergement : Skaftafell, Laki et Jökulsárlón.

Les nuages sont hauts, la visibilité est bonne, la journée de sites touristiques de la veille nous a fatigué. Ce sera randonnée dans le parc de Skaftafell. Nous repassons devant l’immense langue glacière du Vatnajökull.

Un passage à l’office de tourisme nous apprend que le circuit que j’avais repéré (S3) est fermé. Le sol est trop mouillé et le chemin pas assez stabilisé. C’est frustrant mais nous comprendrons par la suite que le parc est très fréquenté et les sentiers sont peu respectées. La jeune végétation post hiver étant fragile, il faut y aller doucement.

Nous ferons une bonne partie du reste soit :

  • départ vers la langue glacière au Sud
  • Passage à la cascade au milieu
  • Déjeuner à l’autre langue glacière au nord

Jusque-là, les averses ne tombent que sur la plaine minérale (vallée de la Skeiðará) formé par une débâcle glacière.

Les sentiers sont très bien. Nous arrivons rapidement sur un superbe point de vue.

 

On devine aisément la taille qu’aurait fait ce glacier quelques années plus tôt.

En direction du nord avec une langue glacière du gigantesque Vatnajökull

La cascade Svartifoss avec ses orgues basaltiques est un must. La lumière n’était pas top pour nous.

Il pleut. Les optimistes continuent à avancer tandis que les pessimistes se jettent sur leur poncho. Il pleuvra les 3h suivantes.

Nous avons apprécié la randonnée jusqu’au glacier au Nord. Le sentier est un peu ingrat car il longe la rivière jusqu’au lac de Morsarlon. Par contre, les falaises et la vegétation sont chouettes.

Le retour dans la débacle glacière n’est pas super intéressant (du coup, je ne conseille pas trop les sentiers M2 et M3) excepté ce véhicule étrange en s’approchant du parking.

L’office de tourisme nous a renvoyé vers celui de Klaustur pour toute information sur le Lakagigar. Le site semble fermé. Road.is nous indique une route fermée mais nous souhaitons nous en approcher le maximum et rejoindre le site en marchant. Ce pourrait etre le programme du lendemain.

Nous rentrons bien fatigués à notre guesthouse à Hvoll. Road.is annonce l’ouverture de la grande randonnée du Langavegur qui est au programme de notre deuxième semaine islandaise. C’était un des paris de ce voyage.

Ce soir, il faut que nous parvenions à télécharger le nouvelle épisode de Game Of Thrones sur la clef 3G mutualisé de l’hébergement. J’ai cru entendre le bruit d’un modem 56K.