Sydney et la cote Pacifique sud J2

Jour 17 à Sydney

Lieu : Bondi beach

Date : Mercredi 19 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Cette dernière journée s’annonce plutôt ensoleillée. Hier soir, j’ai pris un gros orage dans The Rocks en revenant de Manly.

Petit règlement de compte : Lorsqu’on dort dans une chambre partagée, par respect pour les autres, il ne faut pas laisser ses 3 rappels sur son reveil.

Grace à cette personne, j’ai peu dormi décolé très tôt. Je suis allé voir le lever de soleil sur l’opéra puis j’ai fait un grand tour dans les jardins à l’est de l’opéra parmi les runners.

L’opéra et le Harbour Bridge

J’ai continué ma ballade en longeant la Woolloomooloo Bay jusqu’à Kings Cross.

Les balcons du quartier de Kings Cross

Ensuite j’ai décidé d’aller à Bondi beach (désolé pour la prononciation dans la vidéo) pour prendre mon cours de surf. L’accès en bus est possible depuis à peu près partout dans Sydney. De mon coté, j’ai pris le bus 380 (il faut acheter le ticket dans un convenient store, c’est assez bizarre). Le bus vous emmene sur la plage. Enfin, une des plages les plus reputées autour de Sydney et dans le monde pour le surf.

Bondi beach

Pourquoi je suis pas sur mon surf pour faire cette vidéo ? Et bien, j’ai les chocotte. Les vagues sont vraiment puissantes, j’ai vu de nombreux surfeurs se ramasser sévere genre machine à laver dans le rouleau.

Les surfeurs

La plage vue depuis le Sud

Le cadre est vraiment chouette mais l’eau est froide. Beaucoup plus froide que celle des Whitsundays Islands.

Juste avant un plateau rocheux…

Je vous conseille de laisser le bus au nord puis de traverser la plage et en allant vers le sud. Depuis le sud de la plage de Bondi jusqu’à Cogee, il y a une randonnée assez sympa et bien aménagée longeant la cote. On alterne entre falaises et petites criques/plages.

Entre Bondi et Cogee

La belle plage de Cogee pour terminer la randonnée

Le retour se fait en bus depuis Cogee sans problème.

Pour terminer la journée, je me suis balladé autour de Cockle Bay – Darling Harbour. La zone est chico-touristique et ne m’a pas apporté beaucoup de satisfaction.

Darling Harbour

Le lendemain, direction l’aéroport pour prendre un vol vers la Nouvelle Calédonie. Fin de cette belle aventure/course au travers de l’Australie la boule au ventre.

Rencontre du jour :

– Une italienne au abord de la plage de Bondi. Après avoir travaillé à Sydney, elle a trouvé un job à Bondi en tant qu’assistante vétérinaire. Elle m’encouragera à emprunter du matos de surf pour aller sur la vague.

Étape suivante : Vol pour Noumea, Nouvelle Calédonie sur un autre blog 😉

Byron Bay avec des backpackeuses

Jour 15 à Byron Bay

Lieu : Le lieu le plus à l’Est de l’Australie

Date : Lundi 17 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Après avoir galeré à Hervey pour choper le bus dont le terminal n’est pas dans le centre mais plutôt 45 min a pied de mon auberge. Bien sur pas de taxi ou de transport public à des prix raisonnables [t’as qu’à avoir un pickup comme tout le monde]. J’ai reussi à aller jusqu’à Byron Bay, New South Wales [On quitte le Queensland].

Le BBQ public !

Byron Bay est un lieu celèbre (mythique) pour le surf. Lorsque je suis sorti du bus et que j’ai retrouvé Gaelle et Lucile, nous sommes allés à Woolworth pour choper de quoi faire un barbecue avant de digérer sur la plage en regardant les surfeurs.

2 surfeurs

Ensuite, comme le temps s’est rafraichi et que nous n’étions pas très chauds pour taquiner les vagues, nous avons décidé de faire une ballade cotière qui nous a permis de voir des baleines.

Pourquoi les baleines sont visibles ? Parce qu’on est à l’endroit le plus à l’Est de l’Australie. Pour continuer, on va finir la rando et aller se mettre au chaud car ca caille contrairement à ce qu’on pourrait penser.

Le plan, c’est de prendre un prochain bus direction Sydney avec en perspective la fin de ce séjour australien qui se termine de manière plutôt sympa avec les baleines, mes 2 backpackeuses et des pizzas.

Transformation lit 2 places

Je voudrais dans la video qu’une baleine saute derriere en pivotant tout sa chouette mais ca fait 20 minutes qu’on attend. On se les gele et non, elles vont pas revenir.

Rencontre du jour :

– Gaelle (que je connaissais déjà) et Lucile, backpackeuse sur la cote Est Australienne. Elle m’ont fait beaucoup réfléchir sur le nomadisme moderne avec leur break qui leur servait de maison. J’en suis toujours bluffé.

Étape suivante : Sydney pour 2 jours et demi