Découverte de Sydney et Manly J1

Jour 16 à Sydney

Lieu : Manly

Date : Mardi 18 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Je suis arrivé à Sydney vers 12h. Dernier endroit ou je vais passer du temps avant de quitter l’Australie. En arrivant à la gare Central, il faisait très beau donc j’ai filé plein nord en traversant 2 grands parcs pour aller à Circular quay.

Hyde Park

Depuis Circular quay, j’ai pris le ferry direction Manly [La croisière donne une super vue sur l’opéra et toutes les criques qui bordent l’embouchure de la baie de Sydney].

Les habitations dans la baie de Sydney

Après avoir profité de la croisière, j’avais pour objectif de faire une grande ballade pour aller à un point de vue…

Quelques panoramas de Manly

Je n’ai jamais trouvé le point de vue et pour cause, j’ai fait une boucle et je me suis retrouvé à mon point de départ sans comprendre à quel moment je me suis planté. La météo changeante m’a ensuite poussé à abandonner.

La ballade

J’ai repris une autre ballade qui mene à la plage coté Pacifique de Manly. La rando est très sympa, c’est probablement une des plus belle que j’ai fait (hors celles que j’ai fait dans le désert). C’est aménagé, il y a des oiseaux.

Vue sur la plage de Manly

La ballade est infestée d’iguane. En général, on les voit au dernier moment bouger sechement puis se figer. J’ai failli tomber dans les rochers en tombant nez à nez avec eux. Je suis pas trés à l’aise avec les reptiles.

Un iguane

Je vous laisse admirer la vue. On a une vue plongeante avec les petites maisons. Il y a peu de surfeurs. Je pensais en faire ici mais c’est plus l’hiver. Les gens sont couverts et je suis le seul à rester tong-sandales comme le premier jour à Darwin sous les tropiques. Ca parait un peu inapproprié, je me sens observé.

Short, sandales et cette lumière

Note générale : L’ensemble des trajet avec Greyhound s’est bien passé me permettant de faire de nombreuses bonnes rencontres.

Super belle plage avec un front de mer bordé d’arbre

Astuce du jour : Le magasin Aldi pour faire ses courses (un repas pour moins de 10$ plutôt que les 15-20$ habituels).

Ma journée était loin de se terminer après cette vidéo. Et après m’etre délecté du coucher de soleil sur l’opéra et le Harbour Bridge, j’ai filé dans The Rocks pour faire quelques photos de nuit.

L’Opéra de Sydney

Harbour Bridge

Mais une solide pluie m’a empeché de prendre la moindre photo sans détruire mon équipement dans The Rocks. Plaisir des yeux.

Rencontre du jour :

C’est bien le seul jour où je n’ai pas rencontré quelqu’un 🙁

Étape suivante : Sydney et la cote Pacifique sud

Cache-cache avec les Koalas à Magnetic Island

Jour 9 à Magnetic Island

Lieu : Magnetic Island (chemin du fort)

Date : Mardi 10 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Bonjour

Changement de décor et direction cote Est. Je suis arrivé à Cairns (Queensland) à 20h, j’ai passé la soirée avec des amis rencontrés durant le tour à Uluru avant de prendre mon bus pour Townsville.

Le lagon artificiel de Cairns

Ce matin, je suis arrivé vers 5h30 à Townsville dans le dur mais pas tout seul. [Les bus me semblent plus fréquentés dans le Queensland que dans le Territoire du Nord. La région est plus accessible et plus touristique]. J’ai enchainé directement sans passer par le backpacker/la douche/un repas. J’ai pris le premier ferry pour Magnetic Island avec le lever de soleil et un vieux maçon. 

Lever de soleil sur Cleveland bay

Magnetic Island est une petite ile à 20 min de bateau de Townsville. L’aller-retour est un peu trop cher. Le climat est tres agréable, ensoleilé et venteux. De beaux paysages. Pensez à faire vos courses de nourriture avant de venir ici car tout est 2 fois plus cher que ce qui est très cher en australie. 

En arrivant, j’ai marché un kilometre pour louer un velo à une station service pour la journée. Il y a un peu de relief dont un 14% sur 2km. Au sommet, j’ai bifurqué pour faire la ballade du fort à pied. J’ai choisi cette randonnée car il est possible de voir des koalas sauvages…

J’ai marché toute la montée la tête vers le haut pour essayer d’en trouver dans les arbres. Bien sur, je n’avais pas reperé préalablement les arbres que les koalas affectionnent. J’ai galeré et j’ai rien vu. Mes rencontres, aussi bredouilles que moi, m’ont indiqué une citerne. En quittant la citerne, j’etais pensif et dèçu, je leve les yeux, et juste au dessus, je remarque une peluche accrochée à un arbre.

Un koala en liberté à Magnetic island.

Aucun mouvement. L’animal dort [tout le temps]. C’est pas nerveux. J’aimerai bien le toucher mais il ne faut pas car on peut transmettre des maladies. Pourtant le pelage à l’air très doux. [Accessoirement, je ne me vois pas escalader cet arbre…]

La suite du programme est un grand tour de velo sur l’ile. On m’a aussi conseillé la partie ouest de l’ile mais sans baignade donc au programme 50 km de velo dans la journée avant le retour par le dernier ferry.

En vrai, j’ai réduit mon tour de vélo pour me reposer à l’ombre d’un palmier 🙂

Florence bay

La cote Est de l’ile

J’ai passé la soirée à Townsville. La ville ne m’a pas emballé.

Rencontre du jour :

– Un maçon sur le ferry entre Townsville et Magnetic Island

Étape suivante : WhitSundays Island depuis Airlie Beach