Byron Bay avec des backpackeuses

Jour 15 à Byron Bay

Lieu : Le lieu le plus à l’Est de l’Australie

Date : Lundi 17 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Après avoir galeré à Hervey pour choper le bus dont le terminal n’est pas dans le centre mais plutôt 45 min a pied de mon auberge. Bien sur pas de taxi ou de transport public à des prix raisonnables [t’as qu’à avoir un pickup comme tout le monde]. J’ai reussi à aller jusqu’à Byron Bay, New South Wales [On quitte le Queensland].

Le BBQ public !

Byron Bay est un lieu celèbre (mythique) pour le surf. Lorsque je suis sorti du bus et que j’ai retrouvé Gaelle et Lucile, nous sommes allés à Woolworth pour choper de quoi faire un barbecue avant de digérer sur la plage en regardant les surfeurs.

2 surfeurs

Ensuite, comme le temps s’est rafraichi et que nous n’étions pas très chauds pour taquiner les vagues, nous avons décidé de faire une ballade cotière qui nous a permis de voir des baleines.

Pourquoi les baleines sont visibles ? Parce qu’on est à l’endroit le plus à l’Est de l’Australie. Pour continuer, on va finir la rando et aller se mettre au chaud car ca caille contrairement à ce qu’on pourrait penser.

Le plan, c’est de prendre un prochain bus direction Sydney avec en perspective la fin de ce séjour australien qui se termine de manière plutôt sympa avec les baleines, mes 2 backpackeuses et des pizzas.

Transformation lit 2 places

Je voudrais dans la video qu’une baleine saute derriere en pivotant tout sa chouette mais ca fait 20 minutes qu’on attend. On se les gele et non, elles vont pas revenir.

Rencontre du jour :

– Gaelle (que je connaissais déjà) et Lucile, backpackeuse sur la cote Est Australienne. Elle m’ont fait beaucoup réfléchir sur le nomadisme moderne avec leur break qui leur servait de maison. J’en suis toujours bluffé.

Étape suivante : Sydney pour 2 jours et demi

Uluru “Ca paraissait plus petit en photo”

Jour 5 à Uluru, Uluru

Lieu : Uluru/Ayers Rock

Date : vendredi 7 septembre 2012

[Je sais, mon effet mini Uluru est nul à ch*er]

Transcription enrichie et adaptée :

Voici Uluru , le petit, et le gros ! [Effet loupé ^^]

Ce matin après une nuit fraiche à Alice Springs dans un backpacker, j’ai rejoint un groupe pour un tour direction le Red Center sur 3 jours. Ça commence par 6h de bus avant de poser une partie du matériel dans le seul camping proche du site d’Uluru.

De jeunes emeus

Le faux Uluru avec un incendie

Nous sommes ensuite allés visiter le musée d’Uluru qui explique plein de truc sur la culture aborigènes et la vie dans le bush. [On trouve aussi de l’art aborigène comme de la peinture vu du ciel].

Aide à l’interprétation des peintures aborigènes vue du ciel ou vue d’oiseau

Et nous voici devant Uluru. C’est assez costaux, la grimpette semble raide. De toute façon, [par respect pour la culture aborigène et aussi parce que ça sert à rien de grimper sur l’objet qu’on veut photographier], je me contenterai de faire le tour. La ballade semble sympa.

Source Meggie

Faire le plein de flotte avant de faire le tour. [Note : 0 mouche pour faire le tour à cette période !] Demain Kata Tjuta, un “caillou” un peu plus loin. [qui s’annonce assez énigmatique aussi]

Uluru ou Ayers Rock

En complément, après la randonnée, nous sommes allés à un point de vue pour regarder le coucher de soleil sur Uluru tout en prenant un apéro “champagne” australien. Ce moment n’a absolument rien de romantique. Des bus de touriste en tout genre sont déversés dans la zone. Les crépitements d’appareil photo et les caméramans tuent le truc. En gros, si vous vous attendez à vous assoir sur une dune avec votre moitié en silence et seul pour admirer le spectacle, vous serez déçus.

En complément 2, nous sommes rentrés au camping (il faisait très très frais, polaire bienvenue) et nous avons passé la nuit en swag. Un/une swag est une sorte de tente une/deux personne qui intègre protection pluie, matelas et sac de couchage. Il est possible de laisser sa tête à l’extérieur et de se gaver du sublime ciel étoilé ! Un petit conseil pour bien en profiter : éloignez vous autant que possible de toute source de lumière.

Rencontres du jour :

Waaahh plein de gens :

– Shirley et Dazzed, canadiens de Toronto qui se sont installés pour un an à Melbourne. Ils en profitent pour voyager en Australie.

– Un couple de breton, lui travaille à Sydney dans un resto ou un bar et elle l’a rejoint pour quelques semaines.

– Une infirmière australienne quittant Darwin pour Brisbane et qui en profite pour faire le Red Center

– Une jeune japonaise d’Osaka ayant déjà vécu en Australie pendant ses études qui est revenue exprès pour faire le Red Center.

Étape suivante : Uluru, Kata Tjuta