Kata Tjuta et les kangourous sauvages

Jour 6 à Kata Tjuta, Uluru

Lieu : Sur la fin de la randonnée à Kata Tjuta

Date : samedi 8 septembre 2012

Transcription enrichie et adaptée :

Kata tjuta, c’est un truc [une formation rocheuse originale] pas loin d’Ayers Rock et c’est super chouette.

Levée de soleil sur Kata Tjuta

Ça me semble même plus étonnant qu’Uluru car il y a des espèces de gorge qui permettent de contourner les différents éléments du massif. C’est vraiment superbe, le site est magnifique et la ballade est beaucoup plus belle que le tour d’Uluru que nous avons fait hier. [Cette dernière offre de beau point de vue sur Uluru mais la rando est sans plus].

Le chemin de rando

En prime, nous avons eu la chance de croiser quelques kangourous sauvages ! Vraiment génial.

La journée précédente s’est terminée avec ma premiere nuit en swag. Un combo entre une housse protectrice, un tapis de sol et un sac de couchage. Le tout sur le sable avec la tete vers les étoiles, le regard plongé dans la voie lactée, sublime. En septembre, il fait frais donc prévoyez de bonnes afffaires (polaire).

Autre que les kangourous, j’ai trouvé les piaf de pixar, ils sont assez funs.

En tout cas le site est chouette. N’hesitez pas à venir ici même si vous n’avez qu’un jour. La ballade est vraiment superbe.

Kata Tjuta depuis le point de vue

Le reste de la journée, nous reprendrons le bus pour de nombreux kilometres afin de rejoindre Kings Canyon (enfin un camping à proximité). Sur la Luritja road, nous aurons une belle surprise pendant un arret ramassage de bois.

Dromadaires (revenu à l’etat) sauvages

Rencontres du jour :

– Une famille anglo-saxonne cherchant les dingos dans la pampa proche de Kings Canyon. Nous verrons une caravane de 50 dromadaires avec leur jumelle.

Étape suivante : Kings Canyon puis retour à Alice Springs

Uluru “Ca paraissait plus petit en photo”

Jour 5 à Uluru, Uluru

Lieu : Uluru/Ayers Rock

Date : vendredi 7 septembre 2012

[Je sais, mon effet mini Uluru est nul à ch*er]

Transcription enrichie et adaptée :

Voici Uluru , le petit, et le gros ! [Effet loupé ^^]

Ce matin après une nuit fraiche à Alice Springs dans un backpacker, j’ai rejoint un groupe pour un tour direction le Red Center sur 3 jours. Ça commence par 6h de bus avant de poser une partie du matériel dans le seul camping proche du site d’Uluru.

De jeunes emeus

Le faux Uluru avec un incendie

Nous sommes ensuite allés visiter le musée d’Uluru qui explique plein de truc sur la culture aborigènes et la vie dans le bush. [On trouve aussi de l’art aborigène comme de la peinture vu du ciel].

Aide à l’interprétation des peintures aborigènes vue du ciel ou vue d’oiseau

Et nous voici devant Uluru. C’est assez costaux, la grimpette semble raide. De toute façon, [par respect pour la culture aborigène et aussi parce que ça sert à rien de grimper sur l’objet qu’on veut photographier], je me contenterai de faire le tour. La ballade semble sympa.

Source Meggie

Faire le plein de flotte avant de faire le tour. [Note : 0 mouche pour faire le tour à cette période !] Demain Kata Tjuta, un “caillou” un peu plus loin. [qui s’annonce assez énigmatique aussi]

Uluru ou Ayers Rock

En complément, après la randonnée, nous sommes allés à un point de vue pour regarder le coucher de soleil sur Uluru tout en prenant un apéro “champagne” australien. Ce moment n’a absolument rien de romantique. Des bus de touriste en tout genre sont déversés dans la zone. Les crépitements d’appareil photo et les caméramans tuent le truc. En gros, si vous vous attendez à vous assoir sur une dune avec votre moitié en silence et seul pour admirer le spectacle, vous serez déçus.

En complément 2, nous sommes rentrés au camping (il faisait très très frais, polaire bienvenue) et nous avons passé la nuit en swag. Un/une swag est une sorte de tente une/deux personne qui intègre protection pluie, matelas et sac de couchage. Il est possible de laisser sa tête à l’extérieur et de se gaver du sublime ciel étoilé ! Un petit conseil pour bien en profiter : éloignez vous autant que possible de toute source de lumière.

Rencontres du jour :

Waaahh plein de gens :

– Shirley et Dazzed, canadiens de Toronto qui se sont installés pour un an à Melbourne. Ils en profitent pour voyager en Australie.

– Un couple de breton, lui travaille à Sydney dans un resto ou un bar et elle l’a rejoint pour quelques semaines.

– Une infirmière australienne quittant Darwin pour Brisbane et qui en profite pour faire le Red Center

– Une jeune japonaise d’Osaka ayant déjà vécu en Australie pendant ses études qui est revenue exprès pour faire le Red Center.

Étape suivante : Uluru, Kata Tjuta